Association Française de l'Ondulée

Après l’attribution des grands prix d’élevage la pondération n’est plus appliquée et les champions généraux de groupe sont alors déterminés. Pour ce faire, on rassemble les champions de groupes, toutes classes d’éleveurs confondues et de ces oiseaux sortent les champions généraux de groupe. Les champions obtiennent 3 points, les sexes opposés 2, aussi bien en jeunes qu’en adultes.

 

La comparaison des 13 champions généraux de groupes "jeunes" entre eux, permet de déterminer le meilleur oiseau "jeune" du festival (GP Jeune : 6 pts). De même, le meilleur oiseau "jeune" sexe opposé du festival (GP Jeune S.O. : 4 pts) est choisi parmi les 13 champions généraux de groupes Sexe Opposé "jeunes".

En procédant de la même façon avec les adultes, on obtient le meilleur oiseau "adulte" du festival (GP adulte : 6 pts) et le meilleur oiseau Sexe Opposé adulte du festival (GP adulte S.O. : 4 pts).

Enfin, la comparaison des 2 grands prix "jeune" et "adulte" donne le meilleur oiseau du festival (4pts) et le meilleur oiseau Sexe Opposé du festival (2pts).

De même avec les couples et les stams, on obtient les champions de groupes et les champions généraux de groupes aussi bien en "jeunes" qu'en "adultes", c'est-à-dire le meilleur couple (2 pts) et le meilleur stam (2pts) "jeune" et "adulte" du festival. La comparaison des 2 meilleurs couples et des 2 meilleurs stams (jeune et adulte) donne le meilleur couple (2pts) et le meilleur stam (2pts) du festival.

 

Pour  une meilleure compréhension de cette deuxième partie du jugement, consultez ce schéma.

 

Le total des points ainsi gagnés, toutes classes d’éleveurs confondues, donne  le Grand Prix Général d’Élevage et, majoré des points du Grand Prix d’Élevage, on obtient finalement le total des points déterminant les montées et les descentes comme il est dit en début d’article.

Descentes : descend de classe

a) tout éleveur n'ayant pas exposé pendant deux années consécutives,

b) tout éleveur n'ayant pas obtenu au moins 10 points par an pendant 2 années consécutives. S'il y en a plusieurs, leur nombre sera limité à 16% du nombre d'éleveurs de la catégorie après déduction de ceux visés ci-dessus en a).

Tout éleveur ayant franchi le statut de Débutant,  ne pourra plus descendre dans la classe des Débutants, même après un arrêt prolongé.

 

Comment gagne-t-on ces points et comment le calcul est-il fait pour obtenir le résultat tel qu’il apparait dans le palmarès de l’exposition ? Afin de faciliter l’explication du système, nous suivons un exemple fictif du tableau de calcul.

 

CALCUL DES POINTS

 

Tout d’abord, les juges auront à désigner, tel que le règlement de l’exposition le prescrit, les vainqueurs des séries. Les différentes séries sont définies dans le tableau des classifications. Aussi bien pour les oiseaux jeunes que les oiseaux adultes, un vainqueur de série, femelle et mâle, obtient 1 point.

Plusieurs séries forment ensemble un groupe.  Exemple : verts (série 1), bleus (série 2), gris (série 3) et gris-vert (série 4) donnent le groupe des normales (groupe 1). Les gagnants de ces  huit (mâles plus femelles) séries  sont alors confrontés et les meilleurs seront désignés champions de groupe.  Le champion marque 3 points, le sexe opposé 2.

Une fois tous les groupes jugés, leurs champions sont mis ensemble et les meilleurs deviennent champions internationaux. On a donc, par classe d’éleveurs, la possibilité de gagner deux (jeune et adulte) champions internationaux (4 points chacun) et deux (jeune et adulte) champions internationaux sexe opposé (3 points chacun).

Pour  une meilleure compréhension de cette première partie du jugement, consultez ce schéma.

Le total des points obtenus avec les vainqueurs de séries, les champions de groupes et les champions internationaux détermine le classement pour le grand prix d’élevage (GPE) de chaque classe d’éleveurs.

 

Si une classe d’éleveurs (sauf celle des Débutants) ne compte pas dix engagés, une pondération est appliquée. Dans notre exemple, 5 éleveurs présents, chacun obtient seulement 5 dixièmes des points arrondis à l’unité supérieure, (pondération 0,5 indiqué dans la première colonne) ; le résultat est arrondi à l'unité la plus proche et supérieure s’il se termine par 0,5. Celui ou celle qui a obtenu le plus grand nombre de points (dans notre exemple madame V) gagne le grand prix d’élevage et 8 points supplémentaires, le deuxième (monsieur X) 6.

Seuls sont pris en considération les résultats obtenus lors des festivals de l'A.F.O. et les points de bonification acquis au Challenge E.O.P.

 

Tout éleveur qui expose pour la première fois à l'A.F.O. a le choix d'engager ses oiseaux en classe "Débutants" ou dans celle où il peut se trouver dans une autre association. Il sera ensuite soumis aux critères de montée et descente de l'A.F.O.
Montées :