Le samedi 09juin 2012, telle était la date retenue depuis quelques temps maintenant et marquée d’une croix sur les agendas de bons nombres d’éleveurs d’ondulées du grand ouest, voir même de plus loin, puisque 12 départements étaient représentés !!!…

 

Forts des 3 précédentes éditions et du succès croissant de l’évènement, les habitudes (bonnes, bien sur !) ont été gardées pour cette édition 2012, enrichies de petits « plus », telle notamment une vente aux enchères (= 5 oiseaux issus des élevages FROGER, DEBRAY, LAUTRU, PAYARD et DUPREY). Oiseaux qui tous trouvèrent preneurs. Cette nouveauté eut pour avantage supplémentaire, aux simples faits que quelques éleveurs débutants voir même plus confirmés ont acquis des oiseaux semble t-il intéressants pour eux, ou encore que cela ai permis de mettre un peu de « beurre dans les épinards » de l’organisation, de bien amuser l’ensemble des participants. En effet, tel un bonimenteur de profession, Guillaume nous a mené l’ensemble de la vente pendant une bonne trentaine de minutes (presque aussi bon que Geoff CAPES lors de sa prestation annuelle au BS Club show de Doncaster – ce n’est donc pas peu dire !)

 

Une telle manifestation bien sur, ne peut exister sans le concours et l’intervention de beaucoup et chacun à son niveau. Il est donc normal, logique et sincère de remercier grandement ici tous ceux qui ont permis ce très « beau » baby show.

 

- Deux entités nationales du paysage ornithologique Français soutenaient financièrement l’évènement cette année : à savoir, La Fédération Française d’Ornithologie (FFO) et le Club des Éleveurs (CDE/CFO). Merci énormément à ces 2 organisations d’œuvrer ainsi et par ce biais au développement de l’élevage de l’ondulée de posture en France.

- ANJOU NUTRITION ANIMALE : Notre partenaire technique - ce depuis le début de l’aventure - et qui à récompensé les vainqueurs – Merci à toi Stéphane.

- Le vétérinaire  – le Dr GIRARD – dont la visite est essentielle au déroulement de ce type de journée.

Les juges : cette année, Franck NIETGEN et Willy TRIMBORN – Deux éleveurs réputés dans leur Allemagne d’origine - et même au-delà puisqu’ils ont tous deux souvent jugés dans différents pays d’Europe et même récemment en Afrique du sud -, et qui ont vraiment aussi « joué » le jeu spécifique demandé à l’occasion de ce baby show : à savoir un jugement sérieux à la hauteur de leur compétences – comme partout me direz-vous… et il n’y avait aucun doute à ce sujet !! -, mais aussi les explications à chaque fin de série concernant le pourquoi de leur classement, le respect des temps de pause que cela nécessitait pour la traduction, les réponses aux questions des différentes personnes présentes et qui pouvait intervenir entre chaque série jugée, l’apposition sur chaque cage d’une pastille de couleur indiquant à l’éleveur propriétaire de l’oiseau et au delà  du classement de cet oiseau dans sa propre série, ce qu’il convenait sans doute de faire de ce dernier ( pour mémoire : pastille verte pour un oiseau très bon ou voir exceptionnel, pastille jaune pour oiseau bon et pouvant être conservé car présentant des qualités pour l’élevage et pastille rouge pour les individus à ne pas conserver pour la reproduction)

De plus, comme le veut la tradition à Angers, les juges ont apporté un oiseau pour « l’incontournable » tombola. Cette année, c’est Franck qui nous a apporté un superbe mâle LUTINO (*) bagué 2011. Oiseau d’une très grande qualité et ce de l’avis de tous, mais ce n’est pas très  étonnant car Franck est un spécialiste outre-Rhin et 80% de sa souche est composée de lutinos ! On comprend donc tous évidement la grande satisfaction du gagnant et donc de l’heureux et nouveau propriétaire de cet oiseau, Patrice LE SAINT. (rq : on comprendra donc tout aussi naturellement l’immense déception des autres, c'est-à-dire de nous tous qui avons « joué », espéré, puis perdu !). Au-delà, Franck et Willy se sont aussi montrés de très agréables convives et voisins de table lors des deux repas que nous avons tous pris en commun et qui ont été autant d’occasions pour toutes et tous de partager leur expériences – heureuses ou malheureuses - en matière d’élevage.

 

- Merci donc et aussi bien sur, aux 35 personnes éleveurs qui avaient fait le déplacement et parmi lesquels 21 avaient apporté à juger certains oiseaux de leur cru 2012… Un salut particulier à Bernard GASSMAN, qui pour l’occasion avait laissé sa casquette de président de l’AFO et endossé celle d’éleveur participant, soutien à la journée

 

- Le rôle de beaucoup dans le bon fonctionnement des opérations, allant donc plus loin que celui unique de spectateur, car nombreux ont été les passeurs de cages durant la journée et qui se sont reconvertis en plieurs de tables, démonteurs d’étagères et balayeurs  à la fin de celle-ci, ce qui permis aux derniers d’entre nous de « fermer boutique », fatigués mais heureux, vers 17H15… Que tous en soit vivement remerciés :

 

C’est sans doute aussi cela l’esprit des « Andégaves » !

 

Esprit d’équipe qui se retrouve au sein de l’organisation, partagée elle entre prêt de locaux et de matériel, accueil et hébergement des juges, traduction, organisation et animation du jugement et de la journée, gestion de l’informatique, etc.

Ainsi, 258 ondulées (les connaisseurs seront d’accord pour dire que c’est à savourer – pour un baby show et pour un concours qui n’a pas on le comprendra bien, forcément et logiquement un rayonnement national – la France étant un pays très étendu-, ces chiffres d’oiseaux exposés et d’éleveurs participants et qui ne faiblissent pas bien au contraire, au fur et à mesure des années est une énorme source de satisfaction !) se sont retrouvées alignées sur les étagères habituellement destinées à accueillir des fleurs, mais qui sont complètement adaptées à cet usage  « exceptionnel » pour elles… Lors de l’arrivée des oiseaux, la première tâche qui était dévolues aux juges, était de trier les oiseaux en « baby » et en « jeune »… De là, deux concours ont été alors menés en parallèle et ce comme on le connaît lors de tous les concours ondulées dits « par comparaison »...

 

Concernant les oiseaux (il est temps me direz vous) !!

 

Un groupe de normales extrêmement dense, tant en qualité, qu’en quantité (jusqu’à plus d’une vingtaine d’oiseaux normaux bleu par exemple !). C’est là, avec le groupe des cinnamons – dont est issu le Best in show -, que se trouvaient cette année les  « bons oiseaux » – voir très bons puisque les juges ont parlé d’un niveau international pour certains d’entre eux –  me glissant en aparté et de façon humoristique, que l’on pouvait leur mettre parfois 2 ou 3 gommettes de couleur verte sur la cage …

 

A l’encontre, des opalines quasi inexistantes de par leur nombre et leur niveau. Observation quasi identique en ce qui concerne le niveau relativement faible cette année des Inos, des Pies Dominantes (= australiennes) ou bien encore celui des perlées (les juges feront d’ailleurs remarquer à l’assemblée, qu’aucun des oiseaux exposés en perlé ne montraient par exemple à voir les spots en demi lune, caractéristiques de la mutation). Les années passent et ne se ressemblent donc pas forcément.

Il a été cependant et aussi possible d’admirer quand même de très bons oiseaux en facteur foncé (violet donc y compris !), en masques jaunes, mais aussi et malgré le faible effectif quelques sujets de qualité dans les  mutations…

Enfin, il n’est peut être pas complètement anecdotique que de préciser qu’aucun oiseau n’a été engagé en dilution (Ailes claires, Ailes grises, Diluées). Pourquoi ?

 

 

Après quelques 5 heures de jugement (mais qui sont passées en réalité très vite), le résultat que tout le monde se prête à dire comme incontestable tant la qualité des oiseaux vainqueurs est évidente, fut le suivant :

 

Meilleur oiseau du concours (également meilleur Jeune)

Mâle Cinnamon Gris............................. ...... Éleveur Joseph ALIX

Meilleur oiseau du concours sexe opposé (également meilleur Jeune sexe opposé)

Femelle Normale Bleue........................ ...... Éleveur Joseph ALIX

Meilleur « baby »

Mâle Cobalt............................................ ...... Éleveur Sébastien HANGARD

Meilleur « baby » sexe opposé

Femelle Normale verte.........................       Éleveur Sorasack LAOSENTHONG

Meilleur couple

Couple opaline bleu...............................       Éleveur Sébastien HANGARD

Le point sur cette formidable journée, ne pourrait être tout à fait complet cependant :

· sans citer la possibilité qui était offerte aux personnes présentes d’acquérir quelques oiseaux grâce à la présence d’une cinquantaine d’oiseaux à la bourse d’échange…

· sans avoir aussi un « geste sympa » envers les 4 copains qui pour des raisons diverses ont eu à « laisser tomber » le hobby de l’élevage des ondulées, qui n’ont donc pas été présents avec nous cette année et à qui l’ont souhaite « bon vent » en les citant : Ludovic, Christian, Gérard et Yohan…

· sans dès à présent, vous inviter à penser à la prochaine édition du baby show qui aura lieu en début Juin 2013 (deux dates sont à l’étude encore en ce moment !)… d’autant plus qu’après avoir eu l’honneur de recevoir des juges anglais (2009 et 2011), des juges Néerlandais (2010) et des juges Allemands (2012), nous auront le privilège d’accueillir des personnes Suisses. Personnes, mais aussi « personnalités » puisqu’il s’agit de Kurt VOÏGT – Éleveur Champion et juge International, qui sera accompagné de Daniel LUËTOLF – sans conteste aucun, l’un des tous meilleurs éleveurs d’ondulées au monde.

 

En réitérant donc nos remerciements à tous...

… et à l’année prochaine pour les Andégaves 2013 !

 

 

Note du Président de l’AFO

 

Je voudrais attirer l’attention sur le fait que lorsque je suis présent sur une manifestation c’est à la fois en tant qu’éleveur de Perruches ondulées de Posture mais également en tant que Président de l’A.F.O.

 

Cela est d’autant plus vrai, lors de ce Festival, que je me suis entretenu avec plusieurs participants sur la rumeur qui circulait comme quoi l’AFO ne distribuerait plus de Bagues en 2013... c'est pourtant ce qui est train de se faire !

Ma présence avait également pour but de démontrer qu’il n’existait de la part de l’AFO aucun boycott de cette manifestation ; la preuve en est, nous publions, IN EXTENSO, l'article que nous avons reçu. Et, d'autre part, les éleveurs de notre association sont libres de participer aux manifestations de leur choix... quelque soit l’organisateur.

Bernard GASSMANN